1 – Vérifiez l’âge réel du macbook

L’âge réel de la machine ne correspond pas forcément à sa date d’achat initial. Il s’agit de l’âge donné par Apple. Les Macbooks sont construits et déclinés en “générations”, généralement deux fois par an. Même s’il n’y a pas de nouvelle annonce ou de changement de prix, vous et un ami qui aurez acheté exactement le même Macbook à seulement 10 mois d’intervalle pouvez avoir des machines très différentes.

Ouvrez le Macbook, cliquez sur la pomme en haut à gauche et cliquez sur « A propos de ce Mac ». A partir de là, une nouvelle fenêtre s’affiche qui, sur les machines plus récentes, affiche le numéro de série ; sur les machines plus anciennes, vous devez double-cliquer sur le numéro de version. (https://support.apple.com/fr-fr/HT201581).

Vous pouvez également retourner le macbook. Le numéro de série est inscrit au dos.

Notez ce numéro. Visitez ensuite le vérificateur de garantie en ligne en allant à l’adresse suivante : https://checkcoverage.apple.com. Il vous indiquera le modèle et, entre parenthèses, la révision du Macbook. Par exemple « MacBook Pro (Retina, mi 2012) ».

Cette page vous informe également de la situation actuelle de la couverture de la garantie et vous donne le nom à rechercher lorsque vous voulez en savoir plus sur ce modèle particulier et sa révision.

2 – Exigez une preuve d’achat

Cela va sans dire, mais si vous avez acheté quelque chose d’aussi cher qu’un ordinateur neuf, vous voulez une facture. Si le macbook a été acheté en ligne, une copie numérique est stockée sur le compte Apple. Si le vendeur l’a “perdue », vous savez qu’il y a queqlue chose de pas très net…

3 – Vérifiez l’autonomie de la batterie du macbook

C’est un point important. Aucune batterie ne dure éternellement et, en fait, les batteries d’ordinateurs portables en général ne durent pas très longtemps. Surtout si l’on ne tient pas compte de la dernière tendance qui consiste à ne pas les rendre remplaçables sans annulation de la garantie. Ce n’est pas impossible, vous pouvez toujours faire remplacer la batterie par des magasins Apple autorisés, mais c’est un coût supplémentaire à prendre en compte.

Une batterie Lithium-Ion utilisée dans les macbooks Apple compte les cycles de charge. La batterie peut supporter environ 1000 cycles de charge avec des performances de moins en moins bonnes. Vous pouvez vérifier l’état de santé et le nombre de cycles de charge de la batterie en maintenant la touche option enfoncée tout en cliquant sur le logo Apple dans le coin supérieur gauche et en sélectionnant Informations système. Dans la nouvelle fenêtre, choisissez « Power » et recherchez “Cycle Count”. Dans l’idéal, cette valeur doit être inférieure à 500. Plus de 500 cycles de charge et vous ferez l’expérience d’une batterie qui se vide rapidement et qui, dans pas très longtemps, nécessitera un câble d’alimentation en permanence.

Apple affirme qu’en dessous de 1000 cycles, c’est ok, mais mon expérience est différente. Vous trouverez des informations officielles sur les cycles de charge maximale à l’adresse suivante : https://support.apple.com/en-us/HT201585.

4 – Confirmez que toutes les touches sont fonctionnelles

Ouvrez le macbook et cherchez un champ où vous pouvez taper du texte, comme par exemple la fenêtre du mot de passe, ou encore mieux un champ où vous pouvez voir les lettres en clair. Appuyez ensuite progressivement sur chaque touche du clavier et assurez-vous que quelque chose s’affiche à l’écran en même temps que vous appuyez sur la touche. Assurez-vous également que les touches s’enfoncent et reviennent bien car la poussière sous les touches peut être très compliquée à nettoyer et montre une usure extrême.

Le clavier et le pavé tactile Apple sont exceptionnels et ils ne devraient jamais avoir de problème. En cas de doute, passez votre tour. Un mauvais clavier vous rendra fou avec le temps. Le remplacement de ces derniers est coûteux et l’achat d’un clavier supplémentaire va à l’encontre de l’objectif d’un ordinateur portable.

Assurez-vous que vous de tester la barre d’’espace et les touches fléchées car elles sont plus exposées que les autres touches. Assurez-vous que la barre d’espace fonctionne uniformément sur l’ensemble de la touche, et pas seulement au centre.

5 – Exécutez le test matériel « AHT » intégré à Apple

C’est de loin la chose la plus importante. Chaque Macbook est doté d’une application de test matériel autonome très avancée, mais simple à utiliser. Ce test ne reprendra pas ce que le vendeur veut bien vous dire, et ne fera pas passer votre futur macbook pour meilleur qu’il ne l’est vraiment. Il faudra un long moment (Entre 15 minutes et ‘une heure) pour une analyse complète de l’ordinateur et vous notifier si quelque chose est mauvais ou cassé.

Il ne se contente pas de signaler ce qui est en panne, mais vous donne également des indicateurs de santé sur l’usure des composants de l’ordinateur tels que le lecteur de disque (l’usure du SSD par exemple) et la batterie.

Pour démarrer le logiciel de test, procédez comme suit :

Eteignez votre ordinateur. Ensuite, appuyez sur le bouton d’alimentation pour le remettre sous tension.

Appuyez sur la touche D et maintenez-la enfoncée avant que l’écran de démarrage gris n’apparaisse.

Il faut environ une minute à AHT pour démarrer et inspecter votre configuration matérielle initiale. Une fois le chargement terminé, sélectionnez la langue et cliquez sur le bouton « Test ».

Le test étendu est plus approfondi et est un peu exagéré pour simplement vérifier l’ordinateur, mais si vous voulez une vérification très approfondie, cliquez dessus. Préparez cependant une tasse de café, car il faut une heure pour la réaliser. Je recommande le test de base. Pour en savoir plus, consultez le site Web d’Apple : https://support.apple.com/fr-fr/HT201257.

L’exécution du test peut prendre un certain temps, mais ce n’est pas grave comparé au temps pendant lequel vous regretterez votre acquisition si vous achetez une machine en panne.

Bonus – Vérification des pixels morts

C’est la chose la plus souvent mentionnée lorsque vous demandez conseil, mais honnêtement, ce n’est pas très important. L’idée est que tous les écrans plats s’usent bel et bien et cela arrive pixel par pixel. Plus la qualité de l’écran est élevée, plus il durera longtemps, mais il y a des exceptions partout. Un pixel mort n’est pas toujours un point noir sur l’écran, comme vous pourriez le penser. Il peut également s’agir d’un pixel brillant et lumineux, c’est ainsi qu’un pixel « meurt ». Il n’est pas toujours facile à repérer et la plupart des écrans en ont entre zéro et dix placés de façon aléatoire.

Essayez de trouver un fond sombre ou un objet sur l’écran que vous pouvez déplacer, puis recherchez un pixel blanc à l’écran. Faites le contraire pour les pixels noirs. Si vous en voyez plus de 10, j’éviterais d’acheter l’ordinateur, mais moins que cela est raisonnable si ce n’est pas dans un endroit gênant (milieu de l’écran). Il y a des blogs qui parlent de la façon de résoudre certains problèmes avec les pixels morts, mais il faut vraiment savoir que c’est inévitable et que ce n’est pas un problème si énorme que celà.